Image-Header

Quelques tags au hasard...
hadopi korben politique internet informatique joker joaquin phoenix cinema Todd Phillips
Quelques liens...
Seriebox
Star Wars News Net
Reddit
Reflets.info
PC Impact
Gamekult
Owni
Livraddict
Le Mag MO5
Game Next Door
Connexion...
Login :
Mot de passe :

Pas de compte ? - Mot de passe oublié ?

It Takes Two

News postée le 14-02-2022
Tags reliés à cette news : it takes two, Hazelight Studios, jeux-video, electronic arts,
Dans la catégorie jeux-video

Stay Together for the Kids

May et Cody forment un couple qui bat de l'aile, et leur fille, Rose, se sent responsable du divorce qui pointe le bout de son nez. De chagrin, et involontairement, elle va transposer les âmes de ses parents dans deux poupées qui les représentent. May et Cody vont alors devoir faire équipe pour traverser différentes épreuves, arbitrées par le Dr. Hakim, sorte de conseiller matrimonial relou, afin de reprendre possession de leurs corps. Mais aussi pour retrouver leur complicité d'antan et comprendre que chacun doit faire des sacrifices pour l'autre.

On connaissait déjà le talent du studio suédois Hazelight Studios à qui l'on doit "A Way Out", jeu coopératif dans lequel deux prisonniers doivent s'échapper d'une prison en coopérant. Le concept de jeu basé sur l'entraide est ici repris mais poussé infiniment plus loin notamment avec un variété ahurissante tant dans les situations, que dans les environnements, ou encore le gameplay.

Toute l'aventure prendra place dans la propriété familiale : cabane à outils, jardin, chambre, l'intérieur d'un pendule, d'une boule à neige, grenier... Et tous ces environnements seront d'une part gigantifiés de par la petite taille des personnages, mais ce seront aussi et surtout des représentations fantastiques de chacun des lieux, promettant alors mon(s)t(re)s et merveilles.

La direction artistique s'est déchaînée, et s'est hissée largement au niveau du studio Pixar à son apogée. En donnant vie à des objets du quotidien ou à des jouets, en créant toute une civilisation pour les insectes et les animaux du jardin, le studio a modelé un univers aussi cohérent que crédible. Des zones "classiques" de la vie de tous les jours deviennent alors d'immenses aires de jeu, un peu comme dans un "Micromachines V3". Où l'on pourra gambader et interagir avec une multitude d'éléments du décor juste pour le fun et pour dire "eh t'as vu ça ?" à tout bout de champ tant il y a de choses à faire. La plupart sont inutiles au bon déroulé de l'aventure et ne servent qu'à ajouter du contenu et à amplifier une durée de vie déjà conséquente.

J'ai envie de décrire certaines des idées de design qui font de "It Takes Two" un jeu aussi poétique, mais ce serait enlever la surprise à celles et ceux qui les découvriront en jouant. D'une durée de vie diablement longue, "It Takes Two" n'en finit pas de surprendre pour autant. Jamais on a l'impression de tourner en rond (même si certaines interactions referont surface plusieurs fois), et les modes de jeu s'enchaînent, rendant hommage à différentes licences du jeu vidéo.

L'autre force du titre est bien évidemment son aspect multijoueur orienté sur la coopération. Outre les innombrables petites actions contextuelles que l'on peut faire de son côté, joueurs et joueuses devront donc s'appuyer sur les capacités complémentaires pour débloquer de nouveaux chemins, ou pour se débarrasser d'ennemis. Par exemple en début de jeu, l'un des personnages pourra envoyer une substance explosive sur les antagonistes alors que l'autre devra leur envoyer des allumettes enflammées pour en venir à bout. De multiples passages requérant que l'un des joueurs aide l'autre à passer un élément du décor en effectuant des actions au bon moment. Mais on trouvera aussi des mini-jeux lors desquels on pourra se mesurer à l'autre, par exemple aux échecs, ou plus simplement sur des parcours d'obstacles, des courses de voitures, jeu de la taupe où l'un tient le marteau et l'autre doit lui échapper... j'en passe et des meilleures, il y en a pour tous les goûts !

Pensé comme un jeu pour couples avec aux manettes (et de manière volontairement caricaturale et clichée de ma part), le bonhomme rompu aux jeux vidéo et la donzelle plutôt joueuse occasionnelle, n'allez pas vous imaginer que les rôles seront déséquilibrés ! L'un comme l'autre devront effectuer autant d'actions, techniquement aussi difficiles. Cela étant dit, le jeu n'est pas dur, il est finissable par n'importe qui, du moment que la gestion des déplacements en 3D est acquise, ce qui n'est pas inné !

GOTY 2021 aux Game Awards, "It Takes Two" a le mérite de mettre tout le monde d'accord. Vétérans et newbies du pad ne peuvent qu'y trouver une expérience riche et bien construite permettant de passer d'excellentes heures vidéoludiques.

________________
Par Benben


Il y a 0 commentaires...


Poster un commentaire...

Recopiez le code suivant :
image-cryptoimage-crypto
Votre pseudo :
Votre commentaire :