Image-Header

Quelques tags au hasard...
isralel palestine guerre politique internet the pirate bay CEDH duckduckgo google
Quelques liens...
Seriebox
Star Wars Génération 1
9gag
Reflets.info
PC Impact
Gamekult
Owni
Livraddict
ScreenBreak
Connexion...
Login :
Mot de passe :

Pas de compte ? - Mot de passe oublié ?

Mass Effect 2

News postée le 19-09-2012
Tags reliés à cette news : mass effect 2, geek, jeux-video, pc, xbox 360, ps3,
Dans la catégorie jeux-video

Poster Mass Effect 2Mass Effect 2 (Retrouvez aussi les articles sur Mass Effect et Mass Effect 3)

Fort du succès de son aventure spatiale avec Mass Effect, Bioware nous gratifie en 2010 de la suite tant attendue du combat du commandant Shepard face aux Moissonneurs. Mais qui dit suite d'un jeu à succès dit aussi changements et ouverture vers un public plus large... Ici, l'aspect RPG est certes toujours présent, mais réduit au minimal syndical, alors que l'action monte sur le devant de la scène. L'affiche du jeu parle d'elle même, comparée à celle du premier : la poudre va parler !

Attention, Mass Effect 2 ne tombe pas pour autant dans le bête soft de shoot. Seul le gameplay a été revu. Le background, qui est à mes yeux la pièce maîtresse de l'oeuvre, est toujours aussi riche et varié. J'irais même jusqu'à dire qu'il est encore plus complet que dans le premier volet, car de nouveaux mondes et de nouvelles espèces font leur apparition.

Celles et ceux qui auront déjà terminé le premier jeu pourront importer leur personnage, et de ce fait, son histoire : Avez-vous épargné Wrex sur Virmire ? Avez-vous sauvé le Conseil ? Avec qui avez-vous vécu une histoire d'amour ? Qui avez-vous du sacrifier sur Virmire ? Qui avez-vous décidé de nommer en tant que tout premier Conseiller Humain ? Tout cela aura un impact sur le déroulement du scénario.

L'histoire débute peu de temps après les évènements survenus sur la Citadelle et la destruction de Sovereign. Alors que le Normandy est envoyé en mission à la recherche de Geths, il est attaqué par un vaisseau d'origine et inconnu. Gravement touché, l'équipage est forcé d'abandonner le vaisseau. Le commandant Shepard, en sauvant in-extremis la vie de Joker, est emporté dans l'espace, et attiré par l'attraction d'une planète proche, il s'y écrase. La chute lui est fatale, et Shepard est officiellement déclaré mort au combat. Mais le réseau Cerberus, dirigé par l'Homme Trouble, va alors mettre en oeuvre pendant deux années consécutives tous les moyens techniques pour ressuciter Shepard. A l'aide de technologies de pointe et d'implants cybernétiques, le corps du commandant est intégralement recrée. Peu après son réveil, Shepard apprend comment il est revenu à la vie. L'Homme Trouble lui annonce que contraîrement au Conseil de la Citadelle, il croit en la venue des Moissonneurs, et qu'il place tous ses espoirs en lui pour les empêcher d'enlever des humains sur diverses colonies. Bémol, Cerberus est une organisation pro-humaine et raciste. Selon l'alignement du personnage, vous vous entendrez plus ou moins avec son dirigeant. Quoi qu'il en soit, l'Homme Trouble a trouvé un Relais Cosmodésique menant droit au repaire des Récolteurs, une espèce extra-terrestre utilisée comme des esclaves par les Moissonneurs. Or, personne n'est jamais revenu de ce Relais Cosmodésique, appelé Oméga 4. L'Homme Trouble demande alors à Shepard de monter une équipe, composée de l'élite de la Galaxie afin de mener une mission suicide. A bord d'un vaisseau flambant neuf, le Normandy SR-2, Shepard repart en guerre contre les Moissonneurs.

Mass Effect 2Les changements

Même si le gameplay a changé par rapport au premier jeu, Mass Effect 2 n'en demeure pas moins un excellent jeu. Alors que la menace des Moissoneurs se précise, l'action s'intensifie, et le scénario est plus sombre. Le fait de minimiser l'aspect RPG est presque excusable car il suit intelligement le changement de ton. Et la réalisation étant toujours aussi poussée, le plaisir de jouer est là. Visuellement, c'est plus beau : les environnements et les paysages que l'on peut traverser sont à couper le souffle. Le panorama que l'on peut apprécier sur Illium par exemple, laisse rêveur. La musique est toujours d'aussi bonne facture, et atteint des sommets en matière de distrubution de frissons lors de la Mission Suicide finale.

Plus encore que dans Mass Effect premier du nom, les intéractions avec les membres de votre équipage, et plus encore avec les membres de votre commando, auront ici une place importante. Il sera primordial d'entretenir de bonnes relations avec tout le monde afin de pouvoir mener à bien votre mission. Pour chaque membre du commando recruté, il faudra donc effectuer une mission à titre personnel pour rendre un service, ce qui allouera à Shepard la confiance nécessaire à la bonne conduite des opérations. Améliorer le Normandy est aussi un point crucial de l'aventure : il faudra que le vaisseau soit fin prêt à mener l'assaut après avoir traversé le relais Oméga 4. Les armes et les pouvoirs enfin, sont aussi améliorables, grâce au laboratoire embarqué du vaisseau. Mais ces améliorations ont un prix et demanderont beaucoup de ressources. Et la récolte de ces ressources est comme dans le premier jeu source d'embarras... Ici, plus d'exploration au sol. Tout se fait depuis l'espace, en scannant à la mano chaque planète : il faut alors déplacer un curseur sur la surface d'un astre, jusqu'à ce que le scanner détecte une ressource, puis envoyer une sonde à cet emplacement. Marrant sur les 10 premières planètes, mais franchement chiant par la suite...

Les phases de combat sont beaucoup plus musclées que dans le premier jeu, et beaucoup plus prenantes. Donner des ordres au commando est plus facile et plus intuitif. Le scénario peut semble plus léger, car il le tourne qu'autour de cette fameuse Mission Suicide, mais tous les petits à côtés, les missions secondaires et les bribes d'informations que l'on récolte sur les Moissoneurs ou sur les autres peuples de la Galaxie font de Mass Effect 2 une oeuvre complete et complexe. Sa ribambelle de personnages aux personnalités bien trempées est source de moments savoureux, et l'on s'attache bien vite aux membres de l'équipage.

Mass EFfect 2 - Liara/Shepard/ThaneL'effet d'une masse

Mass Effect 2 réussit à transformer l'essai. De bout en bout, l'aventure scotche totalement le joueur. Le fait de pouvoir importer son personnage apporte une réelle plus-value au titre : on est d'autant plus imprégné par l'histoire et par le combat de Shepard contre les Moissonneurs. Devoir s'impliquer autant pour les membres du commando permet d'apprendre à connaître puis d'apprécier chacun des personnages qui accompagnent le commandant. L'arrivée de la Mission Suicide tant attendue est le point culminant d'une aventure hors normes, et la façon dont on aura joué impliquera des tournues irreversibles lors de l'assaut final sur la base des Récolteurs.

Un jeu vaste, prenant et poignant, qui fait encore une fois honneur à la science-fiction, voilà ce qui définit le mieux Mass Effect 2.

________________
Par Benben


Il y a 0 commentaires...


Poster un commentaire...

Recopiez le code suivant :
image-cryptoimage-crypto
Votre pseudo :
Votre commentaire :