Image-Header

Quelques tags au hasard...
nier square enix politique internet web geek steam linux jeux-video valve
Quelques liens...
Seriebox
Star Wars Génération 1
9gag
Reflets.info
PC Impact
Gamekult
Owni
Livraddict
ScreenBreak
Connexion...
Login :
Mot de passe :

Pas de compte ? - Mot de passe oublié ?

The Order 1886

News postée le 29-10-2018
Tags reliés à cette news : the order, jeux-video, playstation, sony,
Dans la catégorie jeux-video

The Order 1886

Allez encore un jeu phare propulsé sur le devant de la scène par Sony, en quête de titres exclusifs pour mieux vendre sa console.

The Order 1886 a tout du titre AAA de base et ne se prive pas de rouler des mécaniques pour épater la galerie avec son rendu visuel impeccable. Malgré ses -presque- 3 ans d'age, il en a encore assez dans le ventre pour se hisser sans peine au rang des plus beaux jeux sur PS4. Bon en même temps, c'est plutôt facile : tout est scripté, les zones de jeux sont de petites maps, et donnant souvent dans les tons sombres.

Cela dit... Un truc complètement aberrant dans un jeu de ce calibre est le fait que les personnages ne se reflètent pas. Grosse surprise lors du 1er chapitre, en passant devant un miroir, de constater que le protagoniste n'a pas de reflet ! Et cela vaut pour tous les modèles du jeu.

Bon, ce n'est pas ça qui rend le titre injouable, mais ça lui donne un furieux air de chantier non terminé.

Côté scénario, on nous propose un mélange de multiples inspirations : les Chevaliers de la Table Ronde, Jack the Ripper, des vampires et des loups-garous, l'époque Victorienne, Nikola Tesla... le tout posé dans un mixer et au joueur de faire avec. Si l'ambiance gothique du jeu est plutôt réussie (et fait beaucoup penser à l'excellente série Penny Dreadful), The Order, à cause de tout ce mélange des genres, ne parvient pas à proposer une identité qui soit la sienne. L'histoire ne décolle qu'aux 3/4 du jeu, tout ce qui se passe avant étant d'une platitude à faire tomber dans le coma le pire des insomniaques.

Côté gameplay, c'est du réchauffé : les phases de combat sont pompées sur tous les TPS à succès de ces dernières années. Et si les premiers gunfights sont chiants à mourir, la tension parvient à devenir plutôt sympa vers la fin du jeu, proposant quelques passages demandant un peu d'organisation (parce que prendre d'assaut une bande de type armés en les assommant tous...).
Les phases d'exploration sont par contre une vaste blague et ne servent qu'à étirer artificiellement la durée de vie. On ne compte pas les pièces inutiles dans les bâtiments, ou les objets sans intérêt que le joueur peut manipuler. Dommage, car c'était l'occasion rêvée pour proposer un background trop peu présent.

Si vous le trouvez à moins de 10 balles, vous pouvez y aller, mais ça ne vaut franchement pas plus, car rien ici ne révolutionne le monde du jeu vidéo.

________________
Par Benben


Il y a 0 commentaires...


Poster un commentaire...

Recopiez le code suivant :
image-cryptoimage-crypto
Votre pseudo :
Votre commentaire :