Image-Header

Quelques tags au hasard...
futur univers espace soleil terre linux informatique geek windows microsoft apple mac life is strange playstation jeux video
Quelques liens...
Seriebox
Star Wars Génération 1
9gag
Reflets.info
PC Impact
Gamekult
Owni
Livraddict
ScreenBreak
Connexion...
Login :
Mot de passe :

Pas de compte ? - Mot de passe oublié ?

Les prequelles

News postée le 24-05-2012
Tags reliés à cette news : cinéma, cinema, films, prequelle, préquelle, alien, terminator, planète des singes, film, star wars, batman, prometheus, x men, bilbo,
Dans la catégorie cinema

Depuis quelques années, nous voyons fleurir dans les cinémas une multitude de films préquelles. Une préquelle, c'est l'antésuite d'une oeuvre. Pourquoi cet effet de mode ?

Jusqu'ici on se contentait de suites, parfois indénombrables, souvent moins bonnes que l'original, et souvent pas originales du tout car voguant uniquement sur la vague de la renommée. Bon certes, on a eu droit à des suites excellentes, comme ce fut le cas pour Aliens ou Alien3, ou encore pour Terminator : Le Jugement Dernier. Mais force est de constater que la plupart du temps, la qualité a été sacrifiée sur l'autel du pognon... avec Alien : Resurrection, ou Terminator 3 : Rise of the Machines pour prendre des exemples au hasard.

Après un nombre incalculable de "Machin Chouette : Le Retour" ou "Bidule II : La revanche", peut-être que le public s'est finalement lassé, ou qu'Hollywood a définitivement perdu toute imagination, car au lieu de se projeter dans le futur, on fait désormais marche arrière : bienvenue dans l'ère du préquelle, où quasiment tous les gros succès sont cuisinés à la sauce "Machin Chouette : Les origines".

Prenons tout d'abord le cas Star Wars, car il se situe bien à part. Dans les années 70-80, George Lucas nous gratifie d'une excellente Trilogie, mais dès la sortie du Retour du Jedi, précise qu'il aurait aimé tourner les aventures d'Anakin Skywalker en premier, ce qu'il n'a pas pu faire, faute de moyens techniques. Dès 1997, l'Episode I sort sur nos écrans, et avec ses deux suites, forme la Prélogie, qui se déroule chronologiquement AVANT les épisodes des de la Trilogie. Pour moi, c'est un cas à part car George Lucas a mis 20 ans avant de se lancer dans cette aventure. Il a attendu d'avoir les outils technologiques adéquats avant de s'y essayer.

Les années 2000 ont ensuite été le théâtre d'une déferlante de préquelles. Batman Begins , X-Men Origins : Wolverine, X-Men First Class, Rise of the Planet of the Apes, Prometheus,The Texas Chainsaw Massacre : The Beggining, Cube Zéro, Ring 0, Hannibal : Rising, Exorcist : The Beginning, The Thing...

A force, on a l'impression que les scénaristes préfèrent user jusqu'à la corde certains succès, plutôt que d'essayer d'aller de l'avant et de faire du neuf. Cela se vérifie parfois, mais pas toujours.

Affiche Batman BeginsAffiche X-Men First ClassAffiche de Rise of The Planet of the ApesAffiche hannibal RisingAffiche PrometheusAffiche Exorcist The BeginningAffiche Texas Chainsaw Massacre The Beginning

Avec Batman Begins, on a l'occasion de revisiter la naissance de l'homme chauve-souris. Cela ajoute un petit plus à une oeuvre qui sans cela n'aurait été qu'un autre film de cette franchise. Le succès est au rendez-vous et deux suites ont vu le jour. On peut parler de préquelle par rapport au Comics et non pas par rapport aux précédents films avec lesquels il n'y a aucun rapport (artisitiquement et scénaristiquement parlant).

Pour X-Men, on a un cas d'école : le préquelle Wolverine est une daube intersidérale, qui fait honte au Comics et aux fans, ainsi qu'à tous les gens qui ont pu participer à la production du film. A contrario, Firt Class bénéficie d'un bon scénario et parvient à surprendre alors même que l'on connait déjà le dénouement de l'histoire. Avec les 3 films de Brian Singer, on pensait avoir fait le tour des aventures cinématographiques des mutants de Charles Xavier, mais une recette qui fonctionne n'est pas si facilement oubliée, on a donc eu droit à deux préquelles.

Rise of the Planet of the Apes tient à la fois du prequelle, et du reboot, car il se déroule avant le 1er film, mais expose une nouvelle explication quant à la domination des singes sur les humains. Le film en lui même est excellent sur quasiment tous les points, et aurait même pu relancer la saga suite à son succès.

Hannibal : Rising, qui relate la jeunesse d'Hannibal Lecter est par contre un véritable ratage qu'on aurait pu éviter.

Prometheus trouve sa place dans la saga Alien. L'histoire se déroule quelques années avant qu'Helen Ripley ne rencontre pour la première fois les Xénomorphes de LV4-26.

Autre préquelle récent d'un film des années 80 : The Thing, qui se déroule quelques jours avant le film éponyme de John Carpenter. On a ici l'exemple d'un ratage en bonne et due forme : l'action prend place dans une base scientifique norvégienne, mais les héros sont forcement des américains. La continuité avec le film d'origine est assez bien respectée, mais il y a trop peu d'inédit, aucune surprise.

Un autre cas à part : Terminator Salvation, la suite de Terminator 3, mais qui raconte comment on en est arrivés aux évènements relatés dans le tout premier film. Ainsi, la boucle est bouclée.

Enfin, The Hobbit : An Unexpected Journey vient clore cette suite d'exemples. Les aventures Biblo n'auraient jamais pu être adaptées au cinéma sans le préalable succès de la trilogie du Seigneur des Anneaux adaptée à l'écran par Peter Jackson.

On voit donc que la mode des prequelles est plutôt assez présente aujourd'hui sur les écrans. Et cette formule rapporte pas mal d'argents aux producteurs visiblement. Alors on a droit à un peu de tout, du bon gros nanar au film qui scotche au canapé. On a du réchauffé dégueulasse et sans intérêt, ou bien des oeuvres qui ont su renouveller l'intérêt du spectateur, et qui arrivent même à surpasser l'original (X Men First Class surpasse de loin la trilogie de Brian Singer). Avec ce constat, difficile d'être négatif, car les suites suivent le même schéma.

________________
Par Benben


Il y a 1 commentaire...

vignette-commentaire Jim a écrit ce commentaire le 12-11-2017 :
joli chronique Mr Benben

Jim



Poster un commentaire...

Recopiez le code suivant :
image-cryptoimage-crypto
Votre pseudo :
Votre commentaire :