Image-Header

Quelques tags au hasard...
hadopi loppsi dadvsi liberté internet inFamous jeux vidéos jeux video jeux vidéo jeu jeux ps3 PS3 playstation geek jeux-video sekiro shadows die twice from software fromsoftware Hidetaka Miyazaki dark souls bloodborne
Quelques liens...
Seriebox
Star Wars News Net
Reddit
Reflets.info
PC Impact
Gamekult
Owni
Livraddict
Le Mag MO5
Game Next Door
Connexion...
Login :
Mot de passe :

Pas de compte ? - Mot de passe oublié ?

Mes meilleurs jeux de la décennie

News postée le 25-01-2020
Tags reliés à cette news : favoris, jeux-video, mass effect, metal gear solid 4, kingdom hearts, ico, shadow of the colossus, the witcher, dead island, okami, the last of us, dark souls, asuras wrath, rayman legends, grand theft auto, xenoblade chronicles, sons of liberty, catherine, portal 2, wild ,
Dans la catégorie jeux-video

Fin d'une décennie, début d'un autre, le cycle éternel, rappelle toi qui tu es, tout ça tout ça...

La mode est donc à la nostalgie, et surtout aux rétrospectives 2010-2020.

Je vous propose donc cette liste des jeux que j'ai le plus apprécié entre 2010 et fin 2019. Comme je joue souvent "en retard", certains titres sont sortis avant la décennie écoulée. Il s'agit donc de jeux joué ces dix dernières années, et pas nécessairement de jeux sortis dans l'intervalle.

 

2010

Mass Effect 2 (2010 - PC)

Retour sur le Normandy en compagnie du commandant Shepard, qui reprend du service pour tenter d'empêcher les Reapers d'anéantir toute vie dans la Voie Lactée. Bioware nous livre un savant mélange entre jeu d'action et jeu de rôles, baignant dans une ambiance SF absolument grandiose, et parsemée de moments cultes, épiques et qui donnent des frissons rien qu'en y repensant. Un monument du jeu vidéo, un monument de la SF.

Metal Gear Solid 4 : Guns of the Patriots (2008 - PS3)

Suite et fin (?) en tout cas chronologique de l'histoire de Solid Snake, débutée sur MSX en 1987. Le monde est embourbé dans des guerres privées, et Old Snake, rongé par son passé et le virus FoxHound essaie tant bien que mal de trouver des réponses sur ses origines, tout en recherchant les responsables du foutoir mondial. Hidéo Kojima en forme olympique nous fait don d'un grand jeu d'action infiltration et d'un grand film. La réalisation est exemplaire, la musique et les révélations sont abasourissantes.

 

2011

Kingdom Hearts : Birth By Sleep (2010 - PSP)

S'il est une saga complexe par excellence, c'est bien Kingdom Hearts. Cet épisode portable d'une beauté à couper le souffle nous ramène avant les évènements de Kingdom Hearts 1 et 2 et nous propose donc de lever le voile sur les zones d'ombre de l'histoire : qui sont les membres de l'organisation XIII, d'ou viennent Sora et Roxas ? Bon, à la fin du jeu, on en sait pas plus mais le titre n'en demeure pas moins un excellent Action-RPG à la durée de vie très conséquente.

Ico & Shadow of the Colossus (2011 - PS3)

Mieux vaut tard que jamais, mais c'est grâce à ce portage HD que j'ai enfin pu goûter au nectar divin initialement sorti sur la PS2 en 2001 (Ico) et 2005 (Shadow of the Colossus). Oniriques et envoutants, ces deux titres sont une initiation à tellement d'émotions qu'il est difficile d'en parler. C'est une expérience unique.

 

2012

The Witcher 2 : Assassins of Kings (2012 - Xbox 360)

Grand fan des aventures de Geralt of Rivia depuis l'excellent The Witcher sorti sur PC quelques années plus tôt, j'attendais cette suite avec impatience. Une histoire complexe et mature, des personnages fouillés, un monde crédible mélangeant magouilles politiques et magie... C'était Game of Thrones avant l'heure (car oui, il y a du sexe et des dragons aussi dans The Witcher !). Si la version Xbox 360 souffre de quelques défauts de framerate, elle n'en demeure pas moins absolument magnifique, et si la durée de vie m'a parue assez limitée, le scénario et le gameplay m'ont marqué au vif.

Dead Island (2011 - PS3)

Bon d'accord, c'est surtout grâce au cultissime trailer du jeu que Dead Island a capté mon attention. Un trailer qui n'a pas grand chose à voir avec l'ambiance que l'on vit sur l'île paradisiaque infestée de zombies qu'il va falloir quitter au plus vite si on tient à sa retraite. Sorti en pleine période où les zombie étaient à la mode Dead Island proposait un mond ouvert, du RPG, des armes personnalisables, des quêtes en pagaille, la possibilté de jouer le scénario en coopération, et des zombies. L'un des rares jeux que j'ai refait deux fois.

 

2013

Okami HD (2012 - PS3)

Encore une fois, merci à la mode des portages HD. N'ayant jamais eu l'occasion de profiter de ce bijou de la Wii sorti en 2008, j'ai claqué mes thunes sans réfléchir quand le titre est sorti (en démat, le MAL) sur PS3. Ce fut l'une des meilleures expériences vidéoludiques de mon existence. Dans la peau d'Amaterasu, une déesse louve, nous arpentons un Japon médiéval auquel il va falloir rendre des couleurs. Combats, quêtes, et peinture sont les trois axes principaux de ce titre hors du commun.

The Last of Us (2013 - PS3)

Peut-être mon jeu préféré de la décennie... Rien que ça ! Disons qu'on est ici face à une réalisation qui est faite pour marquer durablement. Ambiance post-apocalyptique, une petite couche "survival", un peu d'action et surtout une écriture parfaite et une histoire qui vous embarque sans jamais vous relâcher. Un bijou, un chef d'oeuvre, un grand, un très très grand jeu.

 

Bon alors d'accord... A partir d'ici, j'ai eu vraiment du mal à départager les jeux que j'ai terminé...

 

2014

Dark Souls (2011 - Xbox 360)

On ne présente plus la saga des SoulsBorne (+ Sekiro évidemment). Le renouveau du hardcore gaming, qui voulait proposer une expérience de jeu pour les dur(e)s à cuire. Eh bien avec Dark Souls, on est servis ! Certes FromSoftware avait fait ses premières armes avec Demon's Souls quelques années auparavant. C'est donc une version aboutie qui nous est présentée ici. Prudence, concentration et maîtrise de soi seront les maîtres atouts pour venir à bout du Seigneur des Cendres. Sentiment d'accomplissement et de fierté garantis !

Asura's Wrath (2012 - Xbox 360)

Simulation de gueulantes intersidérales et de QTE... Mais plus encore ! Asura's Wrath est un pur produit asiatique, empreint de légendes divines et de la colère cosmique de son protagoniste, trahi par ses potes célèstes, et bien décidé à tout casser. Sous forme de long film interactif, le gameplay se contentera de nous faire agir sur les séquences titanesques en appuyant sur les bonnes touches aux bons moments. Dit comme ça, c'est peu vendeur, mais le jeu en vaut la chandelle. Dommage que le titre soit proposé sans la vraie fin, qu'il faut télécharger (et payer en sus). Asura's Wrath n'en demeure pas moins une énorme claque.

Rayman Legends (2013 - PS3)

Le retour du petit bonhomme sans corps ! Ubisoft nous ressort sa mascotte de l'ère PSX, et pour notre plus grand bonheur nous donne une expérience de plate-formes absolument géniale. Si le genre n'en est pas révolutionné, il est bon de revenir aux fondamentaux, surtout quand le gameplay est aussi peaufiné. Les niveaux spéciaux demandant rapidité, réflexes et un sens de l'observation de Jedi mettrons vos nerfs à rude épreuve. Visuellement, c'est d'une beauté enivrante.

Grand Theft Auto V (2013 - PS3)

Les bad boyz du jeu vidéo reviennent en force avec Grand Theft Auto V, et son monde ouvert gigantesque. Proposant pour la première fois dans la saga de contrôler 3 personnages différents, l'histoire s'étoffe et s'étend sur des contrées connues ou inconnues des fans de la saga. Rarement un monde virtuel aura été à la fois aussi réaliste et aussi caricatural. Un tour de force technique et visuel, un énorme bac à sable divertissant, et une critique acerbe de la société américaine. Du très bon jus !

 

2015

Xenoblade Chronicles (2010 - Wii)

J-RPG culte s'il en est, Xenoblade Chronicles mérite largement ses titres de noblesse. S'il est tout ce qu'il y a de plus consensuel dans sa construction narrative, surtout pour un jeu japonais, il propose surtout une exploration poussée d'un monde assez unique puisque les habitants de cet univers vivent... sur deux titans, endormis depuis des milliers d'années. Décors variés et émerveillement sont au rendez-vous. Le système de combats est l'autre point fort du jeu, toutes les rencontres avec des ennemis demandant plus que de simplement choisir une attaque dans une liste. Un mot sur la musique, petite pépite auditive.

Metal Gear Solid 2 : Sons of Liberty HD (2012 - PS3)

Encore à la bourre, et encore une fois, merci le portage HD d'un jeu légendaire ! La suite du grandiose Metal Gear Solid, sorti sur PSX nous propose une expériente complètement méta, hors de toutes limites. C'est le genre de jeu qui envoie directement dans la quatrième dimension et qui parle phylosophie tout en défouraillant du boss vampire sur des patins à roulettes. Epique.

Catherine (2011 - PS3)

Puzzle-game, histoire d'adultère et de démons, oui oui, on est bien au Japon. Chaque nuit, Vincent le protagoniste, est prisionnier de ses rêves qui l'emmènent dans des délires mortels. Original et prenant, Catherine est un titre hors normes.

Portal 2 (2011 - PC)

Réflexion et coopératioon, logique et intelligence artificielle. Ce titre culte de Valve propose comme son ainé de parcourir des "expériences" aidé d'un canon pouvant ouvrir des portails, permettant alors au joueur de profiter des lois de la physique pour résoudre des énigmes savament imaginées. Un plaisir à jouer, et une excellente gymnastique pour les méninges.

 

2016

The Witcher 3 : Wild Hunt (2015 - PS4)

L'un des jeux les plus ambitieux de l'Histoire, un monde ouvert (mais divisé), et toujours cette attention portée aux détails, et au scénario. Ici, les quêtes annexes pourraient faire figure d'un mini-roman tant elles sont denses et documentées. Le gameplay mèle action et méditation, et impose de créer soi même ses potions en mélangeant divers ingrédients. Evidemment, tout est étudié pour être ludique ! Une immersion hors du commun, une durée de vie titanesque... Le dernier né de CD Projekt en attendant Cyberpunk 2077 est un modèle à suivre.

Gravity Rush HD (2015 - PS4)

Encore un portage HD ! Et pas des moindres, puisqu'il s'agit ici d'un titre renversant. Avec sa direction artistique magique, ses personnages hauts en couleurs, son gameplay invitant à la légèrerté et au virevoltage, Gravity Rush s'impose comme un jeu obligatoire pour tout gamer qui se respecte et qui aime les expériences uniques.

Life is Strange (2015 - PS4)

Un jeu narratif, qui tire son épingle du jeu grâce à une subtilité scénaristique utile : celle de pouvoir remonter le temps à l'envi. Avec une écriture soignée et une ambiance nous plongeant naturellement sur un campus universitaire d'une petite ville Américaine, Life is Strange a tout d'attachant. Son format épisodique est l'excuse pour poser des cliffhangers en pagaille.

Resident Evil Origins Collection HD (2016 - PS4)

Et voilà, encore du portage HD ! On retrouve ici Resident Evil 1 mais aussi Resident Evil Zero qui se déroule quelques jours/heures avant le premier. Ayant poncé RE1 sur PSX et sur GameCube, j'avoue avoir repris un pied monumental sur cette vesion HD. On retrouve tout ce qui a fait le succès du jeu en 1998, mais sur un écran HD. Que demande le peuple ? L'épisode Zero est tout aussi brillant mais ne bénéficie hélas pas d'un scénario aussi prenant que son ainé.

 

2017

The Legend of Zelda : Breath of the Wild (2017 - Wii U)

Grand retour de Link sur Wii U en fin de vie (si on omet Hyrule Legends), et fer de lance de la Switch. Breath of the Wild est un Zelda pur jus dans ses fondements mais qui appelle aussi au renouveau dans ses mécaniques. Beau à se damner, réalisé avec des petits oignons caramélisés, vaste, immersif et jamais redondant, ce titre a été une énormissime expérience.

Super Mario Galaxy (2007 - Wii)

Le meilleur level-design de l'univers tout simplement. Je crois n'avoir jamais posé mes mains sur un jeu aussi finement construit. Un tel plaisir de jeu ne peut exister qu'en conjugant le savoir faire de Nintendo et la licence Mario. Une perle, une pépite.

Chrono Trigger (1995 - Super Nintendo)

Il n'est jamais trop tard pour bien faire !  Avec plus de 20 ans de retard, me voilà avec l'un des J-RPG les plus fondamentaux au monde. Aujourd'hui encore, tout emporte le joueur avec ce titre. Si les mécaniques sont plus que rodées pour les connaisseurs, Chrono Trigger n'en demeure pas moins et surtout pour l'époque, une ôde aux jeux bien faits.

Nier (2010 - PS3)

Découvert un peu sur le tard, Nier est pourtant un jeu assez atypique et unique. Mélant différents genres de jeu selon les phases, proposant un scénario et une morale complètement perchés, c'est le grand coup d'épée sur la nuque qui attend le joueur au tournant. Visuellement ou surtout techniquement c'est vraiment moche, on dirait même une version non finalisée d'un jeu du début de l'ère PS3, mais on sent quand même que la direction artistique avait de très très bonnes idées.

 

2018

The Surge (2017 - PS4)

Mon premier Souls-Like. D'ailleurs s'il n'y a pas d'autres Souls dans cette liste, c'est parce que j'ai du mal à les départager et que c'est surtout le 1er qui m'a marqué à vie. Bref, The Surge, jeu allemand, qui reprend les codes de Dark Souls mais dans un univers futuriste. Pour un adepte de la SF comme moi, autant dire que c'est du pain béni. Ce n'est pas un simple copier/coller, ici plein de bonnes idées rendent le gameplay innovant. Superbe réalisation et ambiance que je trouve absolument géniale.

What Remains of Edith Finch (2017 - PS4)

Un walking simulator dans mes jeux préférés ? Pourquoi pas. Disons que celui-ci est quand même assez exceptionnel. Court mais intense comme dirait l'autre. Impossible d'en parler sans spoiler l'expérience.

Nier Automata (2017 - PS4)

La suite de Nier, qui bénéficie cette fois d'un budget décent et propose comme son aidé un voyage totalement fou, mais cette fois se permet aussi d'être diablement beau. Action éffrenée, métaphores phylosophiques et existentielles, essais méta... C'est barré, c'est parfait.

 

2019

Red Dead Redemption 2 (2019 - PS4)

Un autre géant issu des souterrains de Rockstar ! L'expérience ultime en matière de monde ouvert et d'immersion. Dans la peau d'un cow-boy au début des années 1900, dans des Etats-Unis qui souillent encore leurs couches, c'est à un périple prenant que l'on assiste, tout en chassant, pêchant, allant chez le barbier et brossant son cheval. Il y a tant à faire dans RDR2 que ça m'a pris presque 200h pour en faire le tour et encore... j'en ai laissé pas mal de côté ! Cela va sans dire : c'est techniquement le jeu le plus beau que j'aie vu.

Hollow Knight (2018 - PS4)

Mon expérience ultime en matière de plate-forme et d'aventures. Ce jeu est une merveille d'optimisation au niveau du gameplay, en plus d'être exigeant et immersif (et beau).

________________
Par Benben


Il y a 0 commentaires...


Poster un commentaire...

Recopiez le code suivant :
image-cryptoimage-crypto
Votre pseudo :
Votre commentaire :